show sidebar & content

L’esprit

Calce est un lieu unique entre la Méditerranée, les Pyrénées et les Corbières. Situé à environ 300m d’altitude, les vignes sont situées sur un terroir extrêmement riche.

Sols : Marnes, Schistes et Calcaire.
Cépages blancs : Macabeu, Grenache Gris et blancs.
Cépages rouges : Carignan, Grenache Noir, Mourvèdre

Jamais je me suis posé la question, aucune hésitation, impensable de travailler les vignes et la terre autrement qu’avec amour et respect. On ne peut pas parler de respect de la terre en mettant des produits avec une tête de mort sur les bidons.
Après plusieurs tentatives infructueuses, nous travaillons aujourd’hui en biodynamie. Sous l’impulsion de Jacques Mell (conseiller en biodynamie) depuis 2010, nous appliquons ces pratiques avec rigueur. Il nous à permis de comprendre et de pratiquer au plus juste cette agriculture pleine de bon sens et de sensibilité. Aujourd’hui, je peux mieux connaître mes vignes, mes sols, mes terroirs. Être au plus près du sol et des pieds de vignes me permet de faire des vins plus sensibles et plus justes.

La Biodynamie:

– La Plante: Nous appliquons des silices de corne (501) à l’automne et au printemps. A l’automne pour stimuler le retour de sève dans les racines et donc la mise en rèserve. Et au printemps pour renforcer la photosynthèse et apporter une qualité de lumière aux plantes.
– Le Sol: Nous apportons à l’automne un compost de bouse Maria Thun pour stimuler la vie dans les sols et apporter du compost en dose homéopathique. Au printemps, un rappel de vie avec une bouse de corne (500) pour stimuler le réveil des sols.
Je suis venu à la biodynamie avec le palais. Quand vous goûtez un maximum de vins et que le point commun de ceux que vous préférez sont en biodynamie, ça vaut le coup de se poser des questions. A force de discussions, et de boissons j’ai passé le cap. Cette agriculture qui est le prolongement de l’Agriculture Biologique mais Dynamique. Des principes de base similaires à l’homéopathie dans les dilutions et dans la dynamisation. C’est pour moi un moyen de mieux encore exprimer mes terroirs et le potentiel qualitatif de mon vignoble. J’ai mis dix ans pour redonner vie à des sols que la génération précédente avait tué. Aujourd’hui les sols sont vivants et expressifs, et la biodynamie est là pour les sublimer.
Tout comme la bio, la biodynamie est un moyen, ce n’est en aucun cas une valeur de qualité des vins. Il y a aussi des vins en biodynamie que je n’aime pas.

La vie et la biodiversité:

Depuis bientôt 15 ans, je partage ma vie avec Laïs. 15 ans de vie commune c’est beau. J’ai toujours aimé les vaches, les animaux dans l’ensemble (surtout ceux qui se mangent). Quand je suis arrivé à Calce avec ma vache et une jument, tout le monde se demandait bien ce que je m’emmerdais avec des animaux. Aujourd’hui j’ai 6 vaches à pâturer dans les vignes et les terres autour d’octobre à avril. Nous avons quelques ruches, pour moi l’agriculture se conçoit dans sa globalité. Nous avons planté beaucoup d’arbres et prévoyons de refaire des haies autour des plantations.

Semis:

Nous avons commencé à semer dans certaines vignes pour réintroduire un couvert végétal permanent. Un mélange de céréales, légumineux est semé tôt à l’automne pour avoir un couvert végétal tout l’hiver, que nous coucherons au printemps et aussi apporter de la matière organique pour toujours plus de vies dans les sols.